UNE CREATION DE LA LIBRE VOLONTE

Une installation monumentale



 

La "Création de la Libre Volonté" est basée sur la connaissance des Idées. Les Idées sont basées sur l´originalité, elles possèdent l´unique et véritableréalité et sont impérissables. Celà ne dégrade en rien la réalité sensuelle, au contraire, les Idées créent les mondes des dimensions. Ces mondes sont les formes apparantes des Idées. Dans le vide les formes apparaissent  non seulement à côté les unes des autres, mais également les unes après les autres et ainsi la matière de la tridimensionalité se rend fondée. La force qui expresse et crée ces principes dans ces dimenions provient  de la dualité de la matière et de l´interaction, formée par la troisième  force par la passion de ce genre de personnes, par leur pensées, leur volonté et leur désir, puisque  les mondes de ces dimensions sont accessible pour la pensée et pour l´approchement analytique basé sur leur  nature tridimensionnelle. 

Ainsi naît  de  l ´originalité  "La Création de la Libre Volonté", évitant les intervalles, dans une réalité et infinité complètes, s´ étendant, mutuant dans sa variabilité, multidimensionnelle  dans l´infinité. L´apparance de la ville maritime en fait  partie  dans sa réalité souveraine dans l ´ univers. . Et ceux qui veulent, peuvent la voir, en en la voyant, se diriger vers elle, et l´ériger dans sa tridimensionnalité, et apart de tout celà ils défenderont en tout cas la cause de cette ville.

L´Idée, qui connaît le début et la complétion, s´est focalisée au long de l´axe cosmique à  l´ endroit approprié pour elle, elle s ´est reconnue, elle s´est recuillie, et ainsi elle crée le commencement de "La Création de la Libre Volonté"
 


 

La terre soulevée descend lentement à travers de la palme et des doigts de la mains, comme des grains  fins, dans un geste  unique lent, à  un seul endroit . De ce geste provient l´Idée, qui forme la matière  non formée et qui devient la raison de cette manifestation. Malgré les structures temporelles, qui sont formées autour de l´identité créee, l´Idee retourne toujours vers son origine. 
Si nous voulons expérimenter cette pièce d´art, nous devons savoir que les notions et les normes du monde tridimensionnel sont franchis  maintenant. Nous nous rendons vers la frontière, - que nous  franchissons,  - des mondes sensoriels des symboles et des structures.
 

Cette pièce d´art se change continuellement et sa manifestation se change continuellement, ce qui fait que les grades des angles en rapport à notre capacité d´observation diffèrent continuellement. Nous nous demandons quelle des ces observations est exacte, quelle de ces images nous offre la réalité exacte? Est-ce le chaos?
La seule chose certe, c´est la ligne qui revient. Lorsque nous constatons celà comme un fait à partir de cette variabilité, nous observerons que cette ligne n´est pas statique, mais qu´elle se bouge autour d´un point fixe. Celà est l´identité de l´événement de cette pièce d´art vis-à-vis de l´observateur. Lorsque nous voulons rechercher/expérimenter cette identité, nous avons une exérience d´ un temps et d´un espace différent comme une notion relative. Il faut que  ces notions et concepts relatifs soient abandonnés;  nous sommes receuillis  dans l´Idee et nous expérimentons la transparance des diverses  identités desquelles la pièce d´art est composée.
 

Cette pièce d´art est un procès palpitant de poésie et de science, une création de rhytme et de mouvement , dans un mouvement changeant continuellement, dans ses parties (les sites), qui sont en même temps un entier (la somme de tous les sites), - un dans sa totalité - et qui ont en même temps une fonction  en tant que pièces d´art individuelles. Ceci est une pièce d´art totale, transparante, monumentale dans la multidimensionnalité qui était, est et sera vive, ainsi que l´a déterminée  l´auteur. 
Dans les identités individuelles (les sites) tout florisse abondamment, nombrable, se retournant toujours vers l´origine et faisant partie de cette pièce d´art monumentale. 

1. LE CENTRE,  Le Père, situé à Llauro, Coll del Puig, dans les pyrenées orientales en France - rapport

2. ILICITIS, La Mère, situé dans le Camp d´Elx, dans la provence d´Alicante en Espagne

3. LAS COLINAS, Le Fils, situé à Sucina, El Alto de los Maganes s/n, dans la provence de   Murcie en Espagne. C´est là que se trouve  également l´  UNIVERSIDAD LIBRE LAS COLINAS

4. GRACIOSA, situé à San Lucar, dans la provence de Huelva en Espagne

5. CRETE, qui refère

6. LA CORSE, la créative

7. KSAR-EL-KEBIR, la force créatrice geographique, au Maroc
 

Un concept multi-dimensionnel d´harmonie

Ce concept multi-dimensionnel d´harmonie génère un courant ininterrompu d´énergie d´une grande diversité de fréquence et de  transparance, dans un rhytme de création et de destruction et de création...
Dans ce mouvement ininterrompu, la crainte du vide, la force entre la division de la matière, l´arbitrarité apparante ou chaos, les procès du vide et de la matière disparaissent selon un modèle crée de rhytme et de mouvement dans une transformation continue. C´est un concept transparant d´harmonie, qui se décharge et se reconnaît dans la multidimensionnalité. 

Dans les civilisations du  passé les édifices et les villes étaient souvent  construits à des endroits bien définis. Ainsi il apparaît que les temples, les cathédrales et les endroits de pelgrimage se trouvent  sur des lignes de force ou sur des croisement de lignes de force. Ces endroits sont souvent caractérisés par une beauté extraordinaire de la topographie et du paysage. Autour de la Méditerrané Águila, l´auteur de cette oeuvre  d´art, a reconnu et a crée six (sept) de ces endroits:  Llauro en France, le Camp d´Elx, Sucina et San Lucar en Espagne, Ksar-el-Kebir au Maroc, Crète et la Corse.

Situation ILICI et ILII

Ilici et Ilii, deux pièces d´art monumentales d´un ordre différent  uni dans "Universidad Libre Las Colinas".Lla Universidad Libre Las Colinas en tant que monument est composé de deux monuments, celui de Ilici, qui se manifest dans la pièce d´art monumentale LOGOS, et celui de Ilii, qui se manifeste dans l´intelligence intuitive. Ensemble elles forment l´Universidad Libre Las Colinas

production spatiale:

L´Universidad est située sur le plan occidental de la segonde pyramide, exactement dans le milieur du diamètre de la base au sommet. A partir de ce point (Universidad) une ligne droite part sur le diamètre de la segonde pyramide (une ligne qui part du sommet vers le milieu du plan de la base) et touche sur l´endroit de l´identité. Tandis que dans le premier monument (Ilici) on pourraît parler d´une tridimensionnalité, et dans le segond monument (Ilii) d ´une quatre-dimensionnalité, nous obtenons une multi-dimensionnalité à l´endroit de l´identité U.N.E. (Universidad Libre Las Colinas),
De la multidinensionnalité naît un centre de force pour l´expansion d´innombrables vibrations par seconde, dans un radius de la même vitesse. C´est pourquoi  seule l ´Idee peut voyager sur cette longueur d´onde. C´est pourquoi  la Universidad Libre Las Colinasd  est l´université la plus essentielle et la plus universelle. 


 

L´Identité de Ilii-Ilici est concentrée maintenant dans les divers petits "amas". Jusqu´ici l´Idee. A partir de là tous les sites commencent à fonctionner. Ilii  se convertit en Politeia, une association de personnes autour de ces "amas", ce qui s´expresse dans les différents zones d´habitat, c.à.d. Llauro, une zone très étendue, nommée grand Llauro, la Corse, qui est une zone résidentielle très petite, San Lucar, nommée aussi "Graciosa", Crète, une zone qui refère et Ksar-el-Kebir, qui refère au verticalisme.
 

Reproduction spatiale:

Lorsque nous considérons ce donné, non  dans une bidimensionnalité, mais dans une tri-, quatre- et multi-dimensionnalité, nous trouverons la Mère et San Lucar sur le côté oriental de la pyramide. L´axe créateur, construit à Llauro, montre une inclination de 26 degrés, du sommet de la grande pyramide (le père) vis-à-vis de l´axe terrestre nord-sud, a peu près parallèle à l´axe magnétique terrestre (avec une déviation très légère) 


 

De l ´énergie du Père vers Llauro naìt la force créatrice géographique. Cette force créatrice descend vers Ksar-el-Kebir et Crète sur la ligne de base du triangle, où elle s´extend. On peut expérimenter la  pièce d´art le mieux dans le Père et le Fils. Les lignes, triangles et pyramides naissent d´un entier et en forment part, selon les dimensions dans lesquelles nous essayons d´exprimer cette oeuvre.
 

La descente lente des grains fins de terre à traver de la palme et des doigt, à un endroit bien défini, est  un geste humain à partir de l´intelligence intuitive.
Cette création, qui est sans symboles et sans structures, est une création de la Libre Volonté, de chaque acte individuel  unique humain. L´identité des grains de terre d´un endroit spécifique est soulignée en mélangeant les grains de terre avec des substances pulvérisées de l´endroit même, qui seront différentes pour chaque zone. Tandis que la pierre de l´identité sera placée dans le centre naturel, le centre reste intransformé, mais l´identié  est différente selon le fait que les "amas" ont éte apportés par un geste unique de la main, répété, individuel ou collectif. L´identité est chaque fois située dans le milieu en-dessous de la base. A partir de la racine sort une énergie qui spiralise, dans la quiétude de l´identité. C´est la force qui se forme (la force créatrice) et qui exprime son identité dans la régularité. Malgré les structures temporales qui sont formées autour de l´identité, elle se retourne toujours vers son origine. Même lorsque un ou plusieurs "sites" ne sont pas (encore) "ouverts", ils forment part de l´entier, parce que leur identité est très spécifique et forte et connue par l´auteur, qui en tient compte dans sa conception d´harmonie.

Il est sans dire que la pyramide représentée ici ne sert que de représentation symbolique de la réalité, qui s´ étend géographiqument sur des parties de l´Europe de l´Afrique. Le sommet de la grande pyramide et le perpendiculaire, tiré à partir de là haut, est situé sur le 10ième degré de longitude à une hauteur de 1559 Km. La base se situe sur le 35ième degré lattitude et l ´identié est située dans la troisième pyramide à 310 Km d´ hauteur.
 

La Corse se situe à 729 Km de hauteur dans la grande pyramide. Tout se trouve dans l´ionosphère. L´identité se situe dans une dimension bien déterminée et est l´expression complète de la pièce d´art, qui a éte créee par le Logos qui se bouge dans le diamant qui crée la troisième pyramide. Le Fils, l´ Idée, la Libre Volonté, se situent dans la pyramide supérieure du diamant et créent la "Creation de la Libre Volonté" dans des pyramides de dimensions innombrables. L´esprit, le créatif est situé dans une dimension déterminée. La dimension du Fils se trouve dans le diamant au dessus de la grande pyramide. Le Père est situé dans la pyramide supérieur de ce diamant. Par cette volonté sans volonté, qui crée des dimensions innombrables, il crée le centre, il réveille la Mère par les vibrations avec leurs antennes innombrables en dehors des dimensions et présentes dans toutes les dimensions, n´étant à rien soumis,  coulant du magnétique dans l´électrique même, sur la frontière de l´existance et de la non existance.